• s-facebook
  • Twitter Metallic

Le reboutement

source: reboutoligie-vaud.com

 

Le rebouteux

"Celui qui remet les os bout à bout"

 

La reboutologie est une méthode de massage ancestrale. Une technique de haute précision qui s’applique à tout le système neuro-articulaire et tendino-ligamentaire ainsi qu’au système nerveux périphérique.

C’est une technique manuelle spécifique aux articulations douloureuses, aux nerfs, aux ligaments, aux insertions et aux bords de muscles souvent mal irrigués. Le reboutement permet tout d’abord de trouver rapidement les points douloureux.

Ces actions se traduisent par une oxygénation, une réactivation, une libération des stases (amas de nerfs, calcifications de cristaux, de toxines collés et durcis) par effets de ponçage, grattage, nettoyage. Un travail en profondeur entre les muscles, les vertèbres, les côtes, sur les articulations et surtout autour de celles-ci provoque un apport d’oxygène indispensable à l’élimination des douleurs.

La profondeur sera atteinte en douceur par le ressenti absolu et les yeux au bout des doigts. La force nécessaire sera déployée pour ne pas irriter, blesser ou créer des hématomes. Toute technique du geste et du mouvement est déterminante, car frotter trop longtemps pourrait déclencher une irritation des tissus.

Cette technique du toucher non médicale que nous appellerons Remodelage Neuro-Articulaire et Tendino-Ligamentaire permet d’aller à la rencontre de certaine affection ou de certaines gênes. Elle permet de soulager ou de faire disparaître totalement des douleurs telles que : points dans le dos ou dans la poitrine, chevilles douloureuses, tensions aux épaules ou entre les omoplates, fourmillements dans les mains ou dans les pieds, difficultés à lever ou lourdeur au bras, douleurs au coude ou épicondylite, hanche douloureuse, ainsi que toute sorte de problème lié aux tendinites.

Dans les écrits d'Hippocrate et mêmes d'autres anciens, nous trouvons déjà des descriptions de ces séances de manipulations. La technique de reboutement est le résultat du long héritage de savoir faire.

Le rebouteux utilise exclusivement « un baume des pyrénées » pour éviter de glisser sur la peau. La recherche du point de tension s 'effectue en un premier passage doux, par la pointe des doigts ou du pouce. Une fois le problème musculaire ou aponévrotique localisé, le rebouteux exerce un ou plusieurs passages sur cette masse qui devient captive sous les doigts. Il la comprime fortement pour la chasser du muscle qui la contient. Ce mouvement se nomme la technique aunisienne.

source: reboutoligie-vaud.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now